Les impressionnantes cathédrales de la France

 

L’architecture a connu une évolution fulgurante ces dernières années. Lorsque vous vous attardez sur les monuments du siècle précédent, vous constatez qu’ils sont remarquables. C’est des flèches et des pointes qui percent le ciel. En France, c’est une architecture en dentelle qui rencontre en tout point de vue une véritable histoire. 

L’audace et la créativité de ces bâtisseurs surprennent encore de nombreuses personnes. Voici les trois plus grandes cathédrales de toute la France.

 

La cathédrale Saint-Corentin.

Pour rendre sa splendeur à cette cathédrale, 2O ans de restauration ont été nécessaires. C’est une preuve vivante de l’architecture gothique qui s’est implantée progressivement en Bretagne. Il a vu le jour entre 1239 et 1494. C’est un édifice qui remplace l’ancien sanctuaire roman. C’est à l’architecte Joseph Bigot que revient le mérite des deux flèches qui ont été ajoutées de la cathédrale.

Très élégante, elle a développé le vocabulaire de la gothique dans un esprit très flamboyant. Il bénéficie d’un portail avec des voussures animées à la foi par des sculptures et des blasons. Le contrefort de la cathédrale est orné de pinacles avec deux tours carrés qui font une hauteur de 76 m. C’est grâce à la campagne de restauration que le décor intérieur a retrouvé sa polychromie. C’est un décor d’une impressionnante sobriété.

 

Beauvais, la cathédrale Saint-Pierre.

Lorsque vous observer attentivement l’édifice, les sens s’éveille pour vous signale que quelque chose cloche. C’est certainement l’œuvre de la mégalomanie de l’être humain, mais cette cathédrale ne possède pas de nef. C’est un chœur gothique très haut qui s’est effondré 12 ans après sa construction. C’était en 1272. Cette flèche a été élevée autour du le XVI siècle. C’est une preuve réelle qui atteste de la folie des grandeurs des bâtisseurs de cette époque. N’hésitez pas à constater par vous-même en faisant un tour au milieu de la cour du musée face à la cathédrale.

L’entrée de l’édifice devrait se situer à cet endroit à la place de la Basse-œuvée. À ce jour, elle fait partir des deux dernières cathédrales carolingiennes qui existent en France. C’est une cathédrale unique qui reste inachevée à jamais.